ActualitePolitique

«Mon général, si on me donne mon salaire je rentre chez moi à Luozi pour faire l’agriculture et je laisse la politique », Ne Mwanda Nsemi

Après ses examens psychiques au Centre Neuro-psycho-pathologie (CNPP), le leader de la secte mystico-religieuse « Bundu Dia Kongo » s’est exprimé ce dimanche 26 avril 2020, pour la première fois devant le commissaire provincial de la police ville de Kinshasa, le général Sylvano Kasongo où il dit être prêt à cesser la politique au cas où son salaire sera libéré par l’Etat.

« Mon général, si on me donne mon salaire, je rentre chez moi à Luozi, pour faire l’agriculture et je laisse la politique. Tous ces jeunes gens (adeptes), sont des chômeurs, les autres sont pères des familles et ils ont besoin d’un boulot, si vous leurs donnés du travail ils vont se concentrer au travail pour nourrir leurs familles », a déclaré Ne Mwanda Nsemi au général S.Kasongo.

Signalons qu’aujourd’hui dans la matinée, la police a libérée un groupe des adeptes qui ont été ramenés du parquet de matete vers leurs villages d’origine, et ceux qui ont des lourds charges sont restés en prison.

Par contre, les femmes et les enfants ont été libérés le samedi 25 avril, de suite des négociations et intervantions entre les députés du Kongo Central et le commissaire provincial de la police nationale ville de Kinshasa.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer