ActualitePolitique

Des Morts mystérieuses à la présidence :Felix Tshisekedi a assisté à bien plus des deuils durant..

Felix Tshisekedi a assisté à bien plus des deuils durant son début de mandat que n’importe quel autre Chef de l’État en RDC

« Nous perdons des êtres chers et l’Éternel Dieu sait combien cela est pénible. Nous respectons sa souveraineté et sa puissance sur nos vies en continuant de travailler avec abnégation et patriotisme aux côtés de Son Excellence, Monsieur le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, l’homme en qui nous plaçons les espoirs du développement de la RDC », a déclaré Michee Mulumba, assistant principal du président Félix Tshisekedi.

Il réagissait aux dernières nouvelles de la mort de quelques collaborateurs du Chef de l’État et des agents de la présidence de la République. La mort suspecte de plusieurs proches et collaborateurs du Chef de l’État commence à devenir un problème national. En moins de 48 heures, on rapporte que la présidence de la République a perdu une dizaine des membres de son personnel. Hormis les décès de Charles Kilosho (directeur adjoint de la communication du président de la République), de Jean pierre Wetshi (conseiller à la présidence en charge de l’identification) et de Kabasele (garde rapproché du président de la République).

Les Congolais s’interrogent sur la mort soudaine du juge chargé de l’affaire Kamerhe

On rapporte également les décès de Bernard Tshilumba (doyen et ancien de la garde rapprochée du président honoraire Joseph Kabila Kabange et actuellement de la sécurité rapprochée du président Félix Tshisekedi qui a rendu l’âme ce dimanche 24 mai 2020 matin) et Julio Kapeta (cousin et un très proche collaborateur du président Félix Tshisekedi) a rendu l’âme dans la nuit du dimanche 24 mai 2020, à Kinshasa. Ce sont plusieurs morts inopinées, des collaborateurs du président Félix Tshisekedi, qui n’ont pas laissé indifférents les Congolais.

Depuis sa prestation de serment comme nouveau Chef de l’État en RDC en 2019, le 24 janvier 2019, Félix Tshisekedi a perdu pas moins de 5 de ses collaborateurs directs.Felix Tshisekedi a assisté à bien plus des deuils durant son début de mandat que n’importe quel autre Chef de l’État en RDC. Plusieurs de ses collaborateurs et un procureur du Chef de l’État sont morts soit de COVID-19, soit dans des circonstances mystérieuses et, pour certains, brusquement.

Le jeudi 10 octobre 2019, trois membres de la garde rapprochée du président Félix Tshisekedi et un de ses chauffeurs ont trouvé la mort à bord de l’Antonov 72, qui a disparu des radars. Ce chauffeur, surnommé “Maréchal”, fut un très proche du président Félix Tshisekedi qu’il conduisait déjà avant son accession à la magistrature suprême ainsi que son père, Etienne Tshisekedi.

La mort de Gilbert Mundela à Nairobi, où il était en mission officielle pour le compte du Chef de l’État, et proche conseiller privé de Félix Tshisekedi, reste l’un des mystères du mandat du Chef de l’État.

Les recents décès de l’ancien bâtonnier Joseph Mukendi, de Jacques Ilunga et de Mgr Gérard Mulumba, chef de la Maison civile du Chef de l’État et son oncle paternel, illustrent bien plus cette sensation de morts mystérieuses autour du Chef de l’État. Ce qui a poussé Roger Cikala, une personnalité politique proche de l’UDPS de Félix Tshisekedi, à affirmer que « le déclin du chef commence d’abord par sa ceinture ».

Source :kabalisolo.org

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer